Accepter son corps

à l'adolescence

L'insatisfaction corporelle atteint son apogée à l'adolescence, ce qui ébranle grandement l'image corporelle des jeunes. La puberté, comme d'autres caractéristiques physiques et psychologiques expliquent, en partie, la difficulté à être bien dans et avec son corps. Combinés à la socialisation, aux médias et aux expériences interpersonnelles, ces facteurs peuvent fragiliser l'adolescente et l'adolescent qui pourront développer des comportements de contrôle corporel. L'adolescence est une période importante en ce qui a trait à l'image corporelle et les jeunes ont besoin d'être soutenus afin de développer une bonne relation avec leur corps.

Un livre essentiel

Romy_Cover.jpg

Romy, accepter son corps à l'adolescence

Debout, figée. Je suis devant ma garde-robe et je fixe le vide. Pas parce qu’elle ne contient rien… c’est tout le contraire, elle déborde ! Mais je ne trouve rien. J’en ai marre de passer autant de temps le matin à choisir mes vêtements, à me regarder devant le miroir, à me scruter, à me fâcher, à désespérer… Je suis tannée que mon miroir soit l’ennemi juré. « Miroir, miroir, dis-moi, qui est la plus belle ? Ah non, laisse tomber. Ne me le dis pas. »☹Bon, ça y est, j’ai une boule dans la gorge. Mes yeux se remplissent d’eau. Quand je me regarde devant le miroir, je me sens moche. Il y a une petite voix fatigante qui me dit que rien ne va. « Ça, ça et ça… trop gros, trop mou, trop croche ». Plus je me regarde, plus je me sens triste. Mais qu’est-ce qui m’arrive ?  

Ce nouveau guide pratique destiné aux adolescentes et aux adolescents a pour objectif de favoriser le développement d’une saine image corporelle. Rédigé à la manière d’un journal personnel, il aborde plusieurs thèmes essentiels de manière concrète et inspirante. Entre autres sujets : l’insatisfaction corporelle, le discours envers soi, l’idéal culturel de beauté, la théorie du poids génétique, la pleine conscience corporelle, les distorsions cognitives, l’influence des réseaux sociaux, les diètes et les interdits alimentaires, l’alimentation intuitive, les troubles des conduites alimentaires, la diversité corporelle et, bien sûr, l’acceptation de l’image corporelle.

« J'ai acheté ce livre pour ma fille et nous le lisons depuis une semaine parce qu'elle me le demande sans cesse. Elle a l'impression que c'est à elle que l'on s'adresse, à toutes ses peines, ses peurs et ses défis et c'est vraiment un outil pour le parent. Un bijou. » 

MAMAN ANONYME

Romy, accepter son corps à l'adolescence